À PROPOS

Native de Berthierville, Lina Savignac termine sa licence d’infirmière en 1970 avant de se consacrer à l’éducation de ses deux fils. Pendant plus de huit ans, elle habite successivement Carleton et Rimouski où le rythme des marées fixe celui de sa vie. Elle s’implique activement dans le chant choral comme choriste et membre des conseils d’administration. Puis le vent de l’Est la ramène en Montérégie.

 

De retour en Montérégie, Lina Savignac a le goût du théâtre et c’est comme comédienne qu’elle débute avec le Théâtre collectif des femmes de Saint-Basile-le-Grand. Collaborant à l’écriture de pièces, son goût pour l’écriture se concrétise. Marquant un tournant dans sa vie, avec son conjoint, elle fonde en 1993, le Théâtre de la Montérégie. Elle y assume tour à tour la présidence du conseil d’administration, la mise en scène, la direction des comédiens et finalement la rédaction d’œuvres collectives, dont : « Deux pays séparés par une même langue » et « Si ma parlure se racontait ». En 1995, 1997, 1998 et 2000, ces pièces sont jouées tant au Québec qu’en France où elles remportent un vif succès, faisant connaître et apprécier le théâtre québécois aux quatre coins de l’Hexagone.

 

De là à l’écriture, le pas est vite franchi et c’est par le biais des mots qu’elle porte la langue française d’ici en sa terre d’origine, la France. Passionnée de voyage, Lina Savignac écrit son premier livre « Gens du voyage, une expérience de caravaning », racontant ainsi son nouveau mode de vie, soit le caravaning à temps plein. Cette fois, elle raconte non pas la langue, mais l’aventure, celle de tout laisser pour mieux vivre son rêve. Jusqu’à ce jour, Lina Savignac a écrit 9 romans historiques, mettant en lumière les gens de nos paroisses, de nos villes, bref la vie des gens d’ici. À ces sagas, elle ajoute un récit biographique, ainsi que quatre contes pour enfants. 

 

Lina est membre de l’Association des auteurs de la Montérégie (AAM) et de l’Union des écrivains du Québec (UNEQ).

© 2016 Lina Savignac.  Créé avec Wix.com par Raymond Gallant